First Person Shooter

Publié le par Gamerdome

article FPS b
 
 

 

 

 

 

Le FPS, ou Doom-like, est un style de jeu vu au travers des yeux du personnage que l'on dirige. C'est un genre très répandu et très particulier à la fois. En effet la maniabilité est très exigeante et demande de contrôler simultanément le déplacement et la visée. Ils sont resté longtemps l’apanage du PC grâce à la souris qui permet de viser tout en se déplaçant au clavier.

clavier souris 

 

 

Sur consoles, la maniabilité était plus limitée : on ne pouvaient pas se déplacer et viser en même temps, la faute à un manque cruel de bouton. Le premier joypad à le permettre fut celui du Virtual Boy en 1995.

Virtual Boy


Le Virtual Boy étant une machine proposant une "3D virtuelle", des doubles croix avaient été implantées pour répondre au besoin d’un éventuel déplacement en profondeur, l'axe Z (en plus des habituel axes X et Y), et pouvoir contrôler des éléments dans les 3 dimensions simultanément.
Mais elles n'ont été exploitées que dans « Insmouse No Yakata » le seul FPS de la console, dans lequel on se dirige avec le D-Pad gauche et vise avec le droit, comme dans nos Doom-like moderne, ce qui à l'époque était inédit.
Le Virtual Boy est mort fin 1996, à peine plus d'un an après sa sortie, sans avoir eu le temps de démontrer le potentiel de son joypad.

De toute façon, la croix directionnelle n’était pas vraiment adaptée, ça ne devint intéressant qu'avec l’apparition de l’analogique qui donna plus de souplesse aux commandes. Nintendo fut de nouveau précurseur avec le pad N64.

nintendo 64 

La visée au stick devenait plus confortable, mais les déplacements assurés par les 4 boutons disposés en croix étaient toujours rigides. La forme en trident du joypad permettait aussi de se déplacer au stick et viser avec la croix directionnelle, dans les deux cas on devait faire une concession.

N64 

En 1997 Sony crée le Dual Shock, il combine ainsi le double contrôleur du Virtual Boy et l'analogique de la N64, comme ça plus de jaloux : les déplacements et la visée ont chacun leur stick et les FPS, enfin maniables correctement, ont commencé à prendre de l’ampleur sur console.

Dual Shock 3 
Le DualShock, inchangé depuis 1997.

Ces doubles sticks sont devenu la norme et on les retrouve sur tous les joypads qui ont suivi, sauf sur celui de la Dreamcast (sans doute aussi une des raisons de son triste et injuste échec, en plein boum des FPS console).


FPS Master – XBOX et PS2.

Gamester a développer un joypad dédié aux First Person Shooter, sa particularité est de faire en sorte qu’on ne doive jamais, ou en tout cas le moins possible, lâcher les deux joysticks.


FPS Master
 

Les sticks analogiques sont donc prédominants, il ya de vraies gâchettes pour les index, et les autres boutons sont sur les poignées et doivent être actionner avec le majeur… personnellement je ne vois pas trop l’intérêt : généralement ça ne pose pas de problème de ne plus être en contact avec un stick pendant à peine 1 seconde le temps de recharger ou quoi que ce soit, d’autant que la croix, elle, reste en façade et est souvent utilisée pour changer d’arme par exemple. De plus, je ne suis pas sûr que devoir appuyer sur 2 boutons avec les majeurs soit très intuitif… mais tout ça n’est que mon avis personnel.

FPS Master XBOX

Le pad en lui-même reste efficace, style arme de guerre, avec des crosses et des gâchettes imposantes. Les vibrations sont très puissantes, plus puissantes que celles du DualShock, afin de mieux simuler l’impression de tirer. Il dispose également d’un écran à cristaux liquide pour sauvegarder 3 réglages différents, vu qu’il est entièrement programmable.


Aujourd’hui c’est toujours la grande guerre pour savoir quel est le meilleur moyen de contrôle entre le combo clavier/souris et le joypad avec ses 2 sticks, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Le déplacement est plus aisé sur console, mais la visée est plus précise sur PC… aussi plusieurs fabriquant ce sont penché sur le problème et ont trouvé des compromis, sortent d’hybride entre les deux.

La société Splitfish à développé plusieurs alternative en combinant la moitié gauche d’un joypad et d’autres accessoires : la plus probante étant le Edge FX et le Frag FX proposant un stick analogique et une souris.

Frag FX

On peut ausi opter pour un trackball avec le Glide FX.

Glide FX 

Comme avec le Reflex Controller.

Reflex Controller 

Le SideWinder DualStrike fixe une poignée sur ce même trackball.

Dual Strike 


Le Dual FX, qui le combine le stick avec un pistolet à viseur laser, qui permettrait (à essayer) de jouer à tous les Doom-like comme à un shooting game.

Dual FX

Semblable au combo nunchuck/wiimote sauf que le jeu ne doit pas être développé expressément pour cet accessoire… à voir.
    
Le GunCon 3 permet defaire la même chose grâce ses 2 sticks analogiques.

gun con 45 3 

   

Le FPS, style de jeu vu au travers des yeux du personnage que l'on dirige, est très immersif. Ce sentiment pourrait être encore renforcé si les développeurs utilisaient intelligemment les périphériques, en effet quoi de plus réaliste et de plus naturel que de viser et tirer pour… viser et tirer ? Sans passer par un stick ou une souris.

 
Wiimote---PS-Move.jpg 
 
Les Dualpad que sont le PS Move/Navi et la Wiimote/Nunchuck auraient pu être parfaits pour les FPS. On vise et tire sur l'écran comme dans les Rail Shooter (Time Crisis, House of the Dead,...) mais en plus on peut se déplacer librement comme dans les FPS (Doom, Quake,...).
Sauf que la technologie ne suis pas : latence, imprécison, décalage entre l'endroit ou l'on vise et le curseur,... tout ça gâche le gameplay qui avait pourtant un potentiel énorme.



Commenter cet article

Change Taskbar Color and Change Computer Name 26/11/2014 13:31

I was very fond of first person games when started gaming at the age of 10 and now at the age of 25, I am a full time gamer , and to be precise, I am a professional online MMORPG gamer. That means I get money from people whose characters that I help to level up.