Street Fighter

Publié le par Gamerdome

streetfighter-ryu.jpg 

 

 

 





Que vient faire un jeu dans un blog sur les joypads ? Et bien parce que, si en général ce sont les jeux qui s’adaptent aux joypads, il y a un jeu qui a eu un tel succès que ce sont les pads qui se sont adapté à lui, je parle bien sûr de Street Fighter 2, le père spirituel de tous les jeux de baston. C'est en grosse partie grâce lui que certains contrôleurs ont vu le jour et existent encore aujourd'hui. Mais avant d’en parler revenons aux origines de la série, sur borne d’arcade.


1987 – Street Fighter – Capcom.

Street Fighter, LE versus fighting qui a introduit les 6 boutons… n’en possédait que 2… explication : les bornes "Deluxe" du premier Street Fighter étaient munies d’un système pneumatique qui permettait de varier la puissance des coups en fonctions de VOS coups à vous.

control panel street fighter 

Les deux gros boutons mous (punch et kick) étaient basés sur la même technologie que les fameuses machines à coup de poing qu’on trouvait sur toutes les foires et qui calculent la force de frappe.

A la différence que les boutons étaient limités à trois dosages, pas la peine donc de frapper comme un dingue. Mais ça les joueurs ne le savaient pas et espéraient décrocher une surpuissante droite afin mettre l’adversaire KO d’un coup.

borne street fighter 

Les bornes étaient donc très malmenées et comme elles étaient bien plus fragiles que les punching-balls de foires, elles voyaient leur espérance de vie diminuée à chaque partie. Capcom fut contraint d'abandonner les cabinets "Deluxe" aux profits des "Regular"... et aux profits des aujourd'hui classiques 6 boutons... ce n'est pas plus mal.

Capcom fit ainsi naître un standard en arcade principalement pour les vs fighting. La disposition de ses 6 boutons est idéale : 3 en haut pour les poings, 3 en bas pour les pieds et, de gauche à droite : rapide, moyen, fort.

stick street fighter 

Logique et intuitif mais nouveau à l’époque, les bornes d’arcade générique ainsi que les sticks arcades maisons se baseront désormais sur ce modèle devenu incontournable, d’autres jeux utilisant cette configuration.


Je ne vais pas citer tous les sticks arcades disponibles, ils sont innombrables, juste préciser que le premier stick arcade sur consoles qui a adopter ces 6 boutons disposés de la sorte, est l’Arcade Power Stick II sur Sega Megadrive.

Arcade Power Stick 2 


1992 - Les premiers joypads 6 boutons.


Mais les joysticks ne conviennent pas à tout le monde, certains préfèrent les joypads, même pour les jeux d'arcade. Sauf que les amateurs de baston mais aussi shoots, rétro, 2D et autres, n’ont que faire de ces sticks et triggers analogiques inutiles qui encombrent nos contrôleurs actuels. Heureusement, de la même manière que les joysticks ont évolués dans deux directions : PC et arcade, les joypads aussi se sont scindés en deux types : console bien sûr, mais aussi arcade, voyons leurs évolution.

En 1992, date de la sortie mémorable de Street Fighter 2 sur consoles, 6 boutons c’était beaucoup pour les joypads de l’époque. Seule la Super Nintendo pouvait accueillir le jeu dans de bonne condition, elle eu donc droit à sa version en premier lieu.

Hori a quand même produit le Fighting Commander ; un pad avec tous les boutons en façade, mieux adaptés que les triggers.

Fighting Commander 

La Megadrive ne possède que 3 boutons sur son joypad, mais Sega ne voulait pas se priver du chef d’œuvre de Capcom. L'Arcade Pad ; un pad officiel 6 boutons, fut mis en vente en même temps que la sortie du jeu sur la 16 bits de Sega. Il finira même par être inclu avec la console, d’autres jeux profitant de cet ajout.

6 button arcade pad 

Enfin la PC Engine limitée à 2 pauvres boutons, s’offrit l’Avenue Pad 6 en même temps qu’une version étonnante de Street Fighter 2 pour une « 8 bits ».

Avenue Pad 6 

Capcom surf sur le succès de Street Fighter 2 pour sortir son propre pad 6 boutons sur SNES et MD. Cependant il fut moins inspiré que pour son jeu... l'idée est de fournir un joypad avec une croix classique, mais de permettre d'appuyer sur les boutons comme sur un joystick arcade... ainsi fut créé le Capcom Soldier Pad.

Capcom Soldier Pad 

Il n'est pas symétrique : la partie gauche comporte une poignée (on est en 1992, les poignées ne sont pas encore la norme) pour bien le tenir en main, et la partie droite est légèrement inclinée et désaxée pour un accès plus confortable aux boutons. Pas vraiment convainquant, ce dernier n'a pas fait d'émule.

Soldier Pad 


Sega Saturn Pad.

joypad Saturn PS2 

Joypad mythique que celui de la Saturn, il reprend les bases du joypad 6 boutons de la Megadrive et y ajoute 2 triggers. Sa croix en un seul bloc facilite les manipulations des combos, c’est un joypad parfait pour les versus fighting en 2D, ce qui lui a valu une réédition sur PS2 dont une version Darkstalkers en partenariat avec Capcom.

sega saturn ps2 
Darkstalkers, ou Vampire Hunter au japon.

Ce sont ces pads 6 boutons, principalement ceux de Sega, qui donneront naissance aux pads arcade spécialisés dans la baston 2D. Mais avant de les voir, faisons un petit détour par le PSP...


Capcom PSP D-Pad cover.

Street Fighter Alpha 3 Max est disponible sur la PSP de sony, PSP dont le d-pad de la première génération était très critiqué à cause de sa faible hauteur, c'est à dire qu'il dépasse à peine de la coque et que les diagonales sont très difficiles à réaliser. Capcom, donnant beaucoup d'importance à ce "détail", il fourni avec son jeu un d-pad à fixer sur celui d'origine pour le réhausser et faciliter les combos dans son jeu.

street fighter alpha 3 
Street Fighter Alpha 3 Max, ou SF Zero 3 Double Upper au Japon. 


Ascii Pad Fighting Type.

Ascii pad Dreamcast 

Très bon pad et très inspiré de celui de la Saturn, il fut disponible dans un premier temps sur Dreamcast puis sur PS2 (le FT2, avec des triggers suppléméntaires).

Sa croix accentue encore l'effet "bloc compact" de la Saturn : en fait c'est une pavé monté sur un pivot qui oscille facilement dans toutes les directions, idéale pour les quarts, les demis et les cercles complets. Les 6 boutons sont bien larges et le pad dispose d’ergots à l’arrière qui assure une bonne prise en main. Sa renommée lui a donné des versions développées expressément pour Capcom vs SNK, signe de son efficacité dans la baston 2D.

Capcom vs SNK 
Le FT sur Dreamcast : version classique, Capcom version et SNK version.

Ascii pad PS2 
Le FT2 ur PS2 : en rouge Capcom, en noir SNK.

 

 


Nubytech Street Fighter Controller.


Autre pad, même inspiration, ceux-ci sont destinés aux consoles PlayStation 2 et Xbox, licenciés par Capcom à l'occasion du 15ème anniversaire de la série. Ils reprennent certains des grands combattants de la firme en hologramme lenticulaire avec trois étapes d'animations. Bon pad mais un cran en dessous de ceux de Ascii.

Street Fighter Controller Ryu chun-li bison Ken Akuma Cammy vs Guile  Blanka, Evil Ryu & Sagat 
10 perso disponibles, dans l'ordre : Ryu, Chun-Li, Bison, Ken, Akuma,
Cammy, Guile, Blanka, Evil Ryu et Sagat.



Mad Catz – Fightpad.


A l'occasion de l'évènement Street Fighter 4, et après Ascii et Nubytech, c'est au tour de Mad Catz de dévelloper une manette pour le compte de Capcom. On retrouve donc les 6 boutons en façades ainsi que la croix caractéristique baptisée cette fois "Floating D-pad". Un nom évoquateur qui laisse espérer une maniabilité souple et agréable, en plus de la précision indispensable aux combos. Il possède un mode turbo, et un bouton permet de faire passer la croix pour le stick analogique gauche ou droit, en cas de besoin. Il est disponible sur Xbox 360 et PS3.

SF IV fight pad 

mad catz fightpad street fighter 4 manette
11 perso disponibles: Ryu, Chun-Li, Akuma, Ken, Blanka, Bison,
Cammy, Guile, Sagat, Zangief et Viper.

Encore un autre modèle :

manette street fighter 4 


A noter un prototype avec un D-Pad totalement différent :

street fighter IV 
A gauche le prototype, à droite la version finale.

 

Pour Super Street Fighter IV, encore 4 modèles sont disponibles : Ryu, Ken, T.Hawk et Juri.

 

Super Street Fighter IV FightPad  

 

 

 

Et 4 modèles supplémentaires pour Street Fighter X Tekken, réunissant cette fois 4 combattants par manette.

 

Street Fighter X Tekken FightPad

 

 

FightPad SD

 

Attention cependant car il s'agit d'un nouveau modèle, le FightPad SD, plus petit que l'ancien modèle ! Voilà ce qu'on peut lire sur le site officiel :

 

"Comparé à la manette FightPad d'origine de Mad Catz, le FightPad S.D. est 15 % plus petit. À mettre entre toutes les mains (mais surtout idéal pour les petites), ces nouvelles dimensions permettent un contrôle précis de tous les mouvements."

 

 

 

 

 

PDP - Marvel Edition Versus Fighting Pad.

 

Pour la sortie de Marvel vs Capcom 3, c'est la société PDP qui obtient la licence pour une manette officielle. Elle a la particulatité d'être asymétrique, et est basé sur la manette de la NeoGeo CD. Les boutons possèdent des microswitchs (des capteurs de pressions hyper rapide) qui réduit le temps de latence entre l'action sur un bouton et le résultat à l'écran, et augmente ainsi la précision des combo. Enfin le d-pad n'en est pas vraiment un puisque c'est un mini stick arcade, très réactif. Disponible sur Xbox 360, PS3 et compatible PC, il est le compromis idéal pour ceux qui aiment les jeux d'arcade mais qui préfèrent le joypad au joystick.

 

 

 

MVC3 

Ce modèle n'est diponible que sur Xbox 360.

 

 

 

Voilà, tous ces pad furent créé pour la saga Street Fighter, et heureusement car sans eux, les jeux de baston 2D, d'arcade et rétro seraient bien moins agréables pour les gens qui ne se font pas au sticks.

Vous voulez tout savoir sur le série Street Fighter ?
Allez voir le blog Hyper Fighting Fans : link.



Commenter cet article